étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sang rigole nos avenues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nobody's perfect



Messages : 127
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Le sang rigole nos avenues   Jeu 18 Déc - 0:25

La main tendue
Les larmes perdues
Quel cri foutu
Aux gens de la rue


Pâlira le silence des enfants ignorant l'immondice
Si, les armes jaillissaient de toute part en prémisse

Lâche, le sang rigole sur les avenues
Les papillons assassinent le vent nu

Le chant des sirènes s'est baigné sur le lac rougi
Et les martyres glissaient sans âme dans l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Jeu 18 Déc - 17:40

C'est étrange ce mot rigole qui a l'air de prendre ici ses deux sens.
amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Ven 19 Déc - 4:13

Beaucoup de doubles sens dans ce texte qui m'interpelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Ven 19 Déc - 20:02

Pas facile à appréhender J'avoue ne pas trop savoir quoi dire snon que c'est très bien écrit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent



Messages : 411
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Sam 20 Déc - 0:25

L'écriture interpelle mais laisse sur la faim.

_________________
Un sourire suffit-il toujours?

.
Bonjour à toi Invité sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Lun 29 Déc - 5:12

Un peu comme un texte abstrait qui invite à la réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégou



Messages : 569
Date d'inscription : 01/08/2008
Age : 35
Localisation : Dans les steppes nordiques françaises

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Lun 29 Déc - 8:35

Beaucoup de double sens, beaucoup d'abstraction...mais à trop me laisser réfléchir...je me suis perdu ! Trop difficile à appréhender selon moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candide



Messages : 1075
Date d'inscription : 24/04/2008
Age : 75

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Lun 29 Déc - 10:03

Certaines de nos humeurs empêchent toute réflexion. Alors lisons-le tel qu'il est, dans ces moments là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole chaput



Messages : 1945
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 70
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Lun 29 Déc - 18:55

Un écrit où la misère est visible..À réfléchir..Nicole avec tendresse... Very Happy j'adore kiss kiss kiss heart heart














Bonne Année 20009 de Nicole....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
longway



Messages : 218
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Mar 30 Déc - 7:29

C'est certainement un bon écrit mais ça mériterait d'être plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sang rigole nos avenues   Aujourd'hui à 18:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sang rigole nos avenues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» D'amour et de sang
» Les liens du sang
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps
» Le goût du sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Poésie prose et poésie libre.-
Sauter vers: