étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cueillette des cerises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: La cueillette des cerises   Lun 30 Mar - 11:16

Quand revient le printemps et qu'autour des maisons de campagne refleurissent les arbres et les fleurs, je me rappelle cet été la, celui ou mon frère et moi avons fait une très grosse bêtise.
Il me faut avouer qu'étant enfant j'étais beaucoup moins sage que je ne le suis aujourd'hui . Mon frère et moi, sacrés garnements avons souvent fait devenir chèvre nos parents
Comme les Scouts qui chaque jour font leur Bonne Action nous ne pouvions nous ne pas faire au minimum une bêtise par jours et pour cela notre imagination était sans limite . Qu'il s'agisse de faire l'équilibriste sur les toits , de faire tourner des tonnelets en marchant dessus, de transformer en soucoupes volantes la collection de disques 78 tours de mon père et ce n'est la qu'un petit échantillon, rien ne nous arrêter . Nos quatre cents coups étaient dans le village sujet de conversations et surtout de rires tant parfois ils avaient créé de cocasses situations

Ce jour là, voulant profiter de nos talents d'acrobate mon père, se désespérant de voir toutes les belles cerises dans le cerisier n'être que festin d'oiseaux, nous a demandé de les cueillir .
C'était un imposant et haut cerisier bigarreau qui chaque printemps embaumé le fond du verger émerveillant ma mère de sa splendeur. Le vieux cerisier était près du poulailler . Au pied de l'arbre aux fruits tant convoités mon père mettait en tas pèle-mêle fumier de clapier et fiente de poules destinés à engraisser le jardin à la fin de l'automne ce qui gâché un peu, c'est vrai le paysage . Cet été là il faisait très chaud et sec les branches pliées sous le poids des grosses cerises jaunes et rouges .

Juchés sur le toit de tôles brulantes du poulailler nous commençons consciencieusement notre cueillette. Au début, remplissant plus vite notre estomac que le sceau .Bientôt les cerises ne sont plus à notre porté alors nous voilà perchés dans l'arbre rampant vers les extrémités des plus hautes branches ,Eh oui dans les cerisiers les cerises sont toujours la ou il est le plus difficile de les atteindre , l'extrémité des branches les plus fines. La branche plie, rompt et je tombe juste à coté d'une poule qui grattait le tas de fumier à la recherche de vers, effrayée elle se sauve en battant des ailes et en gloussant , très vite je suis rejoins par mon frère, lui tombe debout et s'enfonce jusqu'à mi mollet . Un passage rapide sous la vielle pompe a eau et nous reprenons notre quête du fruit convoité . Une fois, deux fois, trois fois, rien à faire à chaque fois c'est le même résultat. Mais pas question de laisser la moindre cerise aux merles . Alors nous décidons d'employer les grands moyens . Nous voilà remonté sur le toit du poulailler mais cette fois ci armé d'une scie à buche et nous scions les deux grosses branches maitresse du cerisiers , ne croyaient pas que cela fut facile, il faisait chaud , très chaud et nous avons sué à grosses gouttes

Après au moins une heure d'efforts les deux grosses branche sont au sol , et cueillir les fruit n'est plus qu'un un jeu d'enfant . Très vie le sceau est plein . Nous le rapportons fièrement à notre mère ravie, jusqu'à ce que nous lui racontions notre cueillette . La, son sourire se fige inquiète de la réaction de notre père. Notre maman était très protectrice et couvrait souvent nos bêtises . Pour atténuer elle a mis des cerises dans un joli plat au milieu de la table et s'est mise au fourneau pour faire de bonne tartes .Pendant ce temps nous avons chercher le moyens de réparer notre sottise . Remettre les branches sur l'arbre ce n'était pas possible, elles étaient bien trop lourdes et comment les faire tenir. Alors avec le passe partout nous les avons scié en rondins de même longueur et bien rangé, mais notre pauvre cerisier avait bien triste allure. On aurait dit un y planté en terre plus le moindre petit rameau plus la moindre feuille. C'est à ce moment que nous avons pris conscience de l'énormité de notre bêtise . Le soir mon père est rentré, il faisait nuit et il n'a rien vu ,il s'est réjouis de voire toutes ces belles cerises et c'est régalé d'une bonne part de tarte . Mais en nous couchant le soir mon frère et moi savions que le réveil allait être animé et que le mètre pliant métallique que mon père gardé toujours sur lui allait danser sur nos petits postérieurs . Et nous ne nous étions pas trompé .

Mais le pire ce fut d'aller accompagner mon père chez le propriétaire .
C'était un géant d'au moins deux mètres avec des épaules si larges que quand il se mettait devant la fenêtre il vous cachait le soleil. Son visage allongé était rubicond et dépourvu de sourcil . Nous le prenions pour l'ogre du petit Poucet
Nous voilà penaud, tête baissée, tremblant de peur devant lui, pleurant et reniflant contraint par notre père, de lui raconter notre exploit, mon frère et moi lui contons tout dans le moindre détail en ne quittant pas du regard ces immenses mains attendant le moment ou elles allaient s'abattre sur nos frêles joues . Quel ne fut pas notre étonnement de l'entendre éclater de rire expliquant même à notre père que nous ne pouvions pas savoir qu'un arbre ne pourrait pas repousser après une tel amputation . Et tout cela se termina devant un café fortement arrosé pour mon père. En fin un peu plus d'un café, Je me demande toujours comment la voiture à fait pour nous ramener à la maison ce soir là

Ma plus grosse punition vint au printemps prochain quand au fond du verger il manqua la belle et odorante boule de fleurs roses qui se marié si bien à la blancheur des pommiers, quand sur la table au bouquet de printemps manqua ses couleurs, manqua son parfum
J'ai compris ce printemps la combien la nature était fragile et combien les hommes sont responsables de sa bonne santé

Tonyves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candide



Messages : 1075
Date d'inscription : 24/04/2008
Age : 75

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Mer 1 Avr - 6:38

Que voila une bien belle nouvelle, beaucoup de talent. Merci mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeannette insurgé



Messages : 653
Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 72

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Jeu 2 Avr - 7:16

bravo Tonyves

ce genre de lecture me détend et me ramène moi aussi (ainssi que d'autres je pense) à des souvenirs de toutes sorte...

vous avez eu de la chance!! les branches de cerisieirs sont cassante comme le verre, et d'ailleur...plouf!!!

merci de ce bon moment passé grace a toi

je relirais de temps en temps

jeannette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Jeu 2 Avr - 13:54

Merci candide ,merci Jeannette
Moi j'adore de temps à autre me replonger dans ces doux souvenirs de l'enfance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candide



Messages : 1075
Date d'inscription : 24/04/2008
Age : 75

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Ven 3 Avr - 4:45

Tu devrais y replonger un peu plus souvent car tu nous régales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Ven 3 Avr - 14:01

Avec des cerises c'est normal lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adn



Messages : 196
Date d'inscription : 01/06/2008
Age : 78
Localisation : Maroc

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Ven 3 Avr - 15:00

Une chance que le propriétaire n'ait pas renchéri sur la punition paternelle ! Aïe les fesses !!!!! Pauvres de vous !!!!

Très belle page de tes souvenirs d'enfance.

Adn Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alaindn.free.fr
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Ven 3 Avr - 16:46

C'est magique des instants de lecture pareille, mais au moins ton papa t'a appris qu'il ne faut pas abimer la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi



Messages : 1401
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 70
Localisation : 33140 villenave d'ornon

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Ven 10 Avr - 22:00

Ce sont des histoires d'enfance que l'on prend plaisir à raconter quand avec le temps on peut en rire.
Et moi, j'ai pris grand plaisir à lire ton histoire.
Finalement , c'était un peu la logique des enfants, vous pensiez bien faire en coupant les branches et comme ça, les oiseaux ne pouvaient plus manger les cerises Laughing Laughing

Ces histoires d'enfants sont très amusantes et on s'amuse en se rémémorant tous ces souvenirs.
En voici une qui est arrivé à mon mari et qui nous fait rire encore.
La cousine de mon mari allait avoir un petit frère ou une petite soeur. Ils avaient 5 et 6 ans et on leur avait dit que le bébé allait naître dans les choux.
Leur grand père avait un très beau parterre de choux bien pommés, eh bien un jour , avec un marteau et un maillet, ils ont été défoncé tous les choux pour voir s'il ne trouvaient pas le petit frère.
Et ils ont pris une belle féssée, pourtant ce n'était pas de leur faute !!

merci pour le partage. kiss kiss
gigi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghislainepoesie.free.fr
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Sam 11 Avr - 11:05

C'est en faisant des bêtise qu'on apprend merci à tous d'avoir partagé ce souvenir
Gigi j'espère que ton mari vivait en Alsace comme ça au moins les choux ont pu se transformé en choucroute , tu m'as offert un grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gigi



Messages : 1401
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 70
Localisation : 33140 villenave d'ornon

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Dim 12 Avr - 13:03

Hélas , non Tonyves, mon mari ne vivait pas en Alsace mais en Gironde et je ne sais pas ce qu'ils ont fait des choux, ils ont dû en manger à toutes les sauces ! Laughing Laughing
Mais j'avoue que quand il nous raconte ça, on en rit encore. kiss gigi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghislainepoesie.free.fr
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Lun 13 Avr - 12:47

Oh les pauvres ! quand on connait les valeurs dépuratives du chou lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cueillette des cerises   Aujourd'hui à 15:38

Revenir en haut Aller en bas
 
La cueillette des cerises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cueillette des cerises
» LA CUEILLETTE DES CERISES envoyer par josiane
» Les Cerises noires, Henri Debluë
» tarte aux cerises et mirabelles.rapide.
» Sorbet Cerises et Kirsch en sorbetière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Nouvelles.-
Sauter vers: