étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une lettre d'adieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shangaan



Messages : 947
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 80
Localisation : sur les chemins du monde

MessageSujet: Une lettre d'adieu   Mer 8 Avr - 17:58

Il est quatre heures du matin, tout est calme dans cette chambre où nous sommes alngés côte à côte.
J'entends distinctement le réveil égrener les secondes à la lumière jaune d'une lampe posée sur la table de nuit. Je la regarde étendue près de moi, sa chevelure éparse couvrant d'une houle blonde l'oreiller de coton blanc.
Elle est si jolie dans l'écrin de dentelles de sa chemise de nuit !
Son profile de médaille, le modelé de ses lèvres entrouvertes, le grain incomparable de sa peau qui bat doucement au rythme de son coeur.
Cependant je vais partir...

Nous nous sommes aimés follement depuis ce premier regard échangé dans la salle enfumée d'un dancing où le hasard m'avait conduit.
Nous avions dix huit ans !
Je la revois dans cette robe de drap qui moulait son corps d'une seconde peau évocatrice.
Assis au fond de la salle je regardais distraitement les gens aller et venirlorsqu'elle est apparue auréolée de l'éclat de ses cheveux roux.
Elle était magnifique !
J'ai pensé naturellement qu'elle ne pouvait être à moi qui n'était qu'un quidam perdu dans la foule qui se pressait autour d'elle
Et pourtant ! la chance a voulu que je sois celui qu'elle choisit.

Elle se tourne soudain vers moi murmurant à demi consciente une recommandation que je ne comprends pas, puis elle se rendort apaisée.
Et cette litanie qui assaille mon esprit : Je vais partir, je vais partir...

Nous avons été un couple parfait. De notre union est née une nouvelle entité formée par l'alchimie subtile de deux consciences égales et complémentaires.
Nous nous sommes accomplis ensemble, nous avons aimé, lutté, souffert, bâti une belle famille, nous avons réussi notre vie ensemble.
Nous étions en osmose parfaite au point qu'il nous arrivait d'avoir les mêmes pensées au même instant, de dire le même mot, de commencer la même phrase.
A l'extrémité du monde, dans les univers extrêmes, les contrées désolées, la seule présence qui me fut indispensable était la sienne, pas uniquement la sienne, mais nécessairement la sienne.

Elle est là blottie contre moi, je sens la douce et réconfortante chaleur de son corps.
Elle relève machinalement le drap sur ma poitrine comme pour me protéger une fois de plus.
Je sens que je vais partir...
Ma vie que je retiens depuis si longtemps m'échappe peu à peu.
Hier encore ellle s'est agenouillée près de moi, a posé la tête sur ma poitrine, et m'a enlacé. j'ai perçu un murmure qui était sans doute une prière, puis la tiédeur de ses larmes.
"Accroche-toi, a t-elle supplié, je t'en prie accroche-toi à la vie mon amour, je ne suis rien sans toi, ne m'abandonne pas "
J'ai lutté, j'ai tellemnent lutté que je puis lutter davantage.
Ce matin dans cette chambre au confort bourgeois, j'entends la ville qui s'éveille, des bruits familiers, la manifestation d'une vie banale que l'on imagine éternelle.
Je ne souffre pas, je ne souffre plus, j'ai tant souffert !
Peur moi ? non, je ne crains pas la mort, elle m'a apprivoisé. Je l'ai tant redoutée !

J'aurais voulu lui adresser une lettre, lui expliquer l'inexplicable, l'assurer de mon amour éternel, lui dire...
A quoi bon ? ces ultimes confessions n'auraient fait agraver sa peine.

La vie, cette vie dans laquelle je mordais à pleine dents, s'écoule de mes veines.
Je suis calme, étonnamment serein, j'attends la camarde avec curiosité.
Mon souffle a sensiblement ralenti, mes pensées semblent se concentrer avec une acuité soudaine au sommet de mon crâne.
Je ne suis plus qu'un cerveau !
Mon âme quitte lentement mon corps mortel, ma vie telle une fumée d'encens s'élève vers le plafond et va s'y fixer.
Je la vois une dernière fois étreindre ce corps sans vie qui n'est plus moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Jeu 9 Avr - 16:46

C'est très très bien raconté et je me demande si il vaut mieux partir le premier ou le dernier pour ne pas infliger cette souffrance à l'être aimé.
amour amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florent



Messages : 411
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Ven 10 Avr - 0:16

C'est ce qui arrive tot ou tard et c'est un drame pour celui qui reste j'en sais quelque chose.

_________________
Un sourire suffit-il toujours?

.
Bonjour à toi Invité sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candide



Messages : 1075
Date d'inscription : 24/04/2008
Age : 75

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Ven 10 Avr - 3:09

La mort est hélas la plus grande créatrice d'orphelins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BLEDA



Messages : 427
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Mer 22 Avr - 0:04

Une belle lettre émouvante et c'est vrai que ça doit faire mal de laisser sa compagne dans le chagrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole chaput



Messages : 1945
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 70
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Mer 22 Avr - 5:47

Bonsoir Shangaan, tes vers que j'aimerais écrire pour une occasion semblable à mes enfants. Un poème qui me touche au plus profond, je l'avais lu mais je ne savais quoi répondre car je te croyais en fin de vie..Prends soin de toi toujours..Nicole tendresse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 60
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Mer 22 Avr - 16:03

Étonnamment beau et émouvant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
douceur1



Messages : 560
Date d'inscription : 29/06/2008
Age : 62

MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Jeu 23 Avr - 13:45

impuissante devant tes mots
je ressens toute ta tristesse
je t'offre ma main et mon oreille

que puis-je faire pour soulager ta peine ?

mon ami je t'aime et ne baisse pas les bras et je sais de quoi je parle.
Very Happy amour sun sun sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lettre d'adieu   Aujourd'hui à 1:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lettre d'adieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre d'adieu
» Lettre d'adieux...
» Lettre d'adieu +Merci+En route pour le bonheur+
» Cécile SLANKA - Comment lui dire adieu
» *** Lettre à ma marraine ***

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Nouvelles.-
Sauter vers: