étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dernier duel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grégou



Messages : 569
Date d'inscription : 01/08/2008
Age : 35
Localisation : Dans les steppes nordiques françaises

MessageSujet: Dernier duel   Lun 24 Aoû - 9:22

Dernier duel

Verts pâquis furent ôtées de mes yeux,
De la plaine s’est perdu son silence doux
Troqué par les hurlements de millier de loups,
M’apeure-je quant à mon futur peu radieux.

Plus je ne puis supporter ce cachot humide,
L’impatience me gagne me tétanise,
De curieuses ombres de moi semblent éprises,
M’épient au travers de la porte placide.

S’effondrent soudain l’entrave de ma liberté,
Me crève les béats yeux l’intense lumière
Bien que troublé j’émerge dignement l’air fier
Contemplant navré juste une plaine ensablée.

Autour s’affère une foule qui s’ébaudit,
Se présente Machiavel l’homme vêtu d’or,
Me narguant de son divin droit de vie ou mort,
Entouré de Pitres sur des destriers transis.

L’instant d’une douleur le sang teintait ma peau,
Je ne serai perclus se laissant estourbir,
Décidée est la charge contre Beau Sourire,
M’esquive et me darde encore de ses couteaux.

Fléchit mon cœur m’infestent des larmes d’aigreur
Je chois mais me relève difficilement,
N’est-il crucial de se redresser seulement !
Du Monstre émane un bistouri libérateur.

Dans une marre rubis patauge mon corps,
Le Narquois lève alors son bras prétendu juge,
Par moi cette fin ne sera un doux refuge,
Bondis-je une dernière fois défier la mort !

Ô mon beau Taureau tes chairs peinées trépassent ,
Mais à l’empyrée ton esprit ne s’égare,
Se souviendront les étoiles de ton départ
Et ma mémoire de tes vertus qui l’enlacent.

Grégou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocryphe Citoyen



Messages : 18
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Re: Dernier duel   Lun 24 Aoû - 22:22

Certains applaudissent, d'autres se revoltent, désormais je suis triste.
La cruauté au nom de la culture, c'est pitoyable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cocolico



Messages : 96
Date d'inscription : 22/06/2009
Age : 62
Localisation : Saguenay

MessageSujet: Re: Dernier duel   Mar 25 Aoû - 0:16

oui Enfin un, qui prend le taureau par les cornes.

Bravo ! Excellent travail.

Amitiés

Cocolico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Dernier duel   Mar 25 Aoû - 5:15

Il n'y a pas que les taureaux qui servent d'exutoire à la foule, d'autres animaux aussi...

Merci Grégou pour cet écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grégou



Messages : 569
Date d'inscription : 01/08/2008
Age : 35
Localisation : Dans les steppes nordiques françaises

MessageSujet: Re: Dernier duel   Mar 25 Aoû - 9:00

Pavot, tu as raison hélas !

J'éprouve du mal avec ce genre de comportement...c'est d'ailleurs le sens premier de l'écrit

Néanmoins via cette apparence, je voulais également faire l'apologie d'un comportement : se relever malgré les coups, se battre pour ce que l'on croit valoir le coup ou plus généralement pour croire en la vie...et ce, quelque en soit les conséquences...

Le taureau au combat me semblait adéquat...

Merci à tous pour vos commentaire Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernier duel   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernier duel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Majandra et Danny Strong : Souviens-toi... L'été dernier, Scream... (parodie)
» Le duel judiciaire
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Le dernier des Mohicans (James Fenimore Cooper)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Poésie prose et poésie libre.-
Sauter vers: