étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coupeurs de feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeannette insurgé



Messages : 653
Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 72

MessageSujet: Coupeurs de feu   Ven 26 Mar - 20:56

Coupeurs de feu… 26 mars 2010





Il est 4 heures du matin, je devrais dormir mais je ne le peux pas, tourmentée par plein de mots, le stylo veut transmettre.

Avez-vous pensé à «ces coupeurs de feu » ?
Ceux qui suscitent tant de paroles, tant de sentiments contradictoires, tant d’attirance et tant de rejets voire de la peur ?
Oui les « coupeurs de feu » , les toucheurs, les souffleurs, les magnétiseurs et que sais-je encore…

Remarquez, faut pas se plaindre, il y a eu des époques ou les sympathiques religieux nous brulaient sur la place publique ! Voyez leur humour…Si t’es « coupeur de feu »…coupe celui là ! Et paf carbonisé le coupeur ! Et en plus si le coupeur était roux !!!

Avez-vous jamais pensé à ce que ressentaient les « coupeurs de feu » ?
Croyez vous qu’il soit facile de ressentir le feu de la souffrance des autres, d’éteindre des feux rallumés sans cesse… D’être un pompier dans un cercle de feu attisé par la bêtise humaine ???

Pensez-vous qu’il soit facile de sentir le feu qui consume les gens que l’on croise ou que l’on aime, de sentir que malgré l’apaisement que l’on peut transmettre, le froid de la mort vient pour les apaiser et nous les enlever définitivement ?

Transmetteurs d’apaisement certe mais nous, que pensez-vous que nous ressentions face au destin implacable ?

Vous qui nous posez tant de questions dont nous n’avons pas les réponses, pensez-vous vraiment que cette énergie, «ce don » disent certains, ne nous fasse pas souffrir ?

Imaginez-vous : vous voyagez en train, vous êtes assis dans votre wagon…
Vous « sentez » que l’homme qui vient de s’asseoir en face de vous est très malade, qu’il arrive en fin de vie. Vous êtes cloué sur votre siège et vous vous sentez très mal !
A l’arrivée ce même Monsieur vous demande dans un sourire : « voulez vous que je vous aide à portez votre valise ? » vous répondez : « non merci », également avec un sourire et vous vous sauvez comme un voleur !

Des situations comme celles là sont monnaie courante et elles vous donnent envie de vous calfeutrer chez vous !

Si cette nuit les mots m’étouffent, c’est qu’aujourd’hui, une fois de plus, j’ai enlevé le feu à quelqu’un que j’aime beaucoup,. Elle supporte très mal la morphine, et j’ai ressenti ce que je n’aime pas…alors quand elle m’a embrassée, soulagée, en pleurant et en me disant merci ; ses yeux confiants dans les miens…. Juste enlevé les flammes, mais je le sais le brasier est resté, alors comme toujours dans ces cas là, j’ai juste pensé : Energie S T P enlève la souffrance et que tout se passe au mieux !

Avec les animaux c’est tout aussi douloureux pour nous, leurs regards étonnés d’abord, puis confiants et apaisés. Eux ils sont en phase avec les énergies, pas de méfiance, non, ils se détendent un point c’est tout ! Ils se souviennent et à chaque fois qu’ils vous rencontrent, ils viennent vers vous, et d’instinct s’ils ont un problème ils se placent contre vous, attendant avec confiance que vous « coupiez le feu » de leurs douleurs, puis une léchouille et ils vont faire la sieste !

Croyez vous qu’un fil électrique sait pourquoi il a été fait pour transmettre l’électricité ?
Et bien les « coupeurs de feu » ne sont que des fils électriques, et quand pour une raison inconnue l’énergie ne ramène pas la lumière, le fil électrique en est navré mais il ne peut qu’implorer la lumière et souffrir dans le noir.



Jeannette insurgé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Sam 27 Mar - 5:05

C'est un état que je connais très bien mais qui me mange et me dépasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Sam 27 Mar - 5:13

En fait tu viens de mettre le doigt sur mon mal.
Je ressens absolument tout ce que ressentent les personnes que je croise.
Pas que les maladies;
la méchanceté, les mauvaises pensées, le chagrin, la détresse et quelques rares fois le bonheur.
J'apaise les personnes, j'en soigne aussi mais je garde absolument tout en moi si bien que mon ciel est obscurci.
Alors j'en suis là à me demander ....
Je suis si petite, si minime et la misère, la douleur sont si énormes et dévastatrices!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Sam 27 Mar - 7:01

Deux témoignages qui me posent question : quelle part de soi-même doit-on sauvegarder?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeannette insurgé



Messages : 653
Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 72

MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Sam 27 Mar - 14:16

lilo a écrit:
En fait tu viens de mettre le doigt sur mon mal.
Je ressens absolument tout ce que ressentent les personnes que je croise.
Pas que les maladies;
la méchanceté, les mauvaises pensées, le chagrin, la détresse et quelques rares fois le bonheur.
J'apaise les personnes, j'en soigne aussi mais je garde absolument tout en moi si bien que mon ciel est obscurci.
Alors j'en suis là à me demander ....
Je suis si petite, si minime et la misère, la douleur sont si énormes et dévastatrices!

oui en effet on ressent tout et c'est énorme....
je remercie ma grand-mère qui m'avait éloignée de cela, d'un coté bien sur cela m'a fait du tord... mais difficile quand on est jeune de se débattre dans cette énergie, pas le droit de se mettre en colère sinon la note arrive... et pourtant nous avons aussi les émotions de tout un chacun

pense a faire le vide, a ressortir, fait les anneaux, fait couler l'eau....je sais ce n'est pas facile du tout

bisous à toi

jeannette insurger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeannette insurgé



Messages : 653
Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 72

MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Sam 27 Mar - 14:21

Pavot rouge a écrit:
Deux témoignages qui me posent question : quelle part de soi-même doit-on sauvegarder?

merci Pavot

mais là est le problème... ce n'et pas nous qui choisissons, on peut changer sa couleur de cheveux ... quoique... la repousse est immédiate!

et des fois la tristesse nous prends, le ressenti des choses nous pèse... elle nous oblige à avancé coute que coute, faire face a des choses que l'on préfererais ne pas connaître

l'insoucience nous a été enlevé, peu de "coupeur de feu" ont eu droit a l'enfance véritable, c'est comme ça!

amicalement

jeannette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonyves



Messages : 1597
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 59
Localisation : Calvados Normandie

MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Jeu 13 Mai - 8:37

Et bien moi qui ai toujours pensé qu'avoir ce don était quelque chose de merveilleux , pouvoir soulager les autres de la souffrance j'imaginai qu'il n'y avait rien de plus grand, j'avais occulté la sensibilité et la fragilité des êtres qui possédaient ce don
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupeurs de feu   Aujourd'hui à 0:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupeurs de feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coupeurs de feu
» Au sujet des découpeurs à plasma
» Les Peuples du soleil
» La complainte du coupeur de bois (Malicorne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Colère cris et ressentis.-
Sauter vers: