étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Grève   Sam 17 Mai - 9:59

Ils voudraient nous faire croire que la grève c’est dépassé,
Que pour changer l’histoire, il suffit de voter,
Leur donner le pouvoir et les laisser ronger
Nos espoirs et nos libertés

Ils ont cité Jaurès pour enterrer Zola,
Bâillonné la presse, manipulé leur voix.
Leur triste messe, pour limiter le droit,
Ne sent que l’ivresse de l’argent roi.

Sous les beaux gants de velours molletonnés,
Sens-tu bouger leurs griffes acérés ?
Les loups sont souvent déguisés en bergers,
Et les moutons choisissent leur boucher.

Ils disent que l’humanité est sans foi ni loi,
Qu’il faut cesser de lever le doigt,
Qu’il faut se réaliser contre soi :
S’entretuer par choix.

Ils voudraient ne nous laisser voir que la fatalité
D’un monde qui ne peut que se dégrader.
Ils nous culpabilisent pour mieux nous étriper,
Qu’on succombe aux lois de la voracité.

Ils ont cité Jaurès pour enterrer Zola,
Misé sur la détresse pour faire leur gras.
Ils jouent de la vitesse pour tuer le débat,
Louent la bassesse du chacun pour soi.

Ils scandent que féodale sera la modernité,
Que le mal est dans la solidarité,
Prétendent que le social c’est démodé,
Que pour le moral, il faut saigner.

Ils ont réveillé Jaurès et aussi Zola,
Voici que se tressent les bras.
L’activité qui cesse est contre poids
A la détresse de ceux d’en bas.

Ils ont réveillé Jaurès et aussi Zola,
Les pas se pressent sous les portes voix,
Puisque les promesses de l’argent roi
Font la détresse, qui les emportera.

Allover 2008
Revenir en haut Aller en bas
gavroche



Messages : 242
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Grève   Sam 17 Mai - 11:15

J’aimerai avoir ta foi
Mais les barricades d’autrefois
C’est dans sa maison chacun pour soi.

Les critiques, les grandes gueules,
Nous draperont dans un linceul
Riront au nez, nous serons seuls.

Quand le monde aura compris,
Qu’il y est des bush ou sarkozy
Qui tuent le peuple à grand prix.

Je fais révérence devant ta plume
Qui en quelques mots résume.
Que nous devenons des légumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grève   Sam 17 Mai - 15:00

40 ans déjà. nous n'étions pas nés et pourtant, nous sommes héritiers de cette période. c'est notre devoir de ne pas oublier certaines choses, d'empêcher ceux qui rêvent de les rayer de l'histoire pour avancer coûte que coûte. et quel coût !

Mai, Mai Mai, Paris, Mai !

Même de loin.
Revenir en haut Aller en bas
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Grève   Sam 17 Mai - 21:41

Certains "bien assis", pensent que l'anniversaire de mai soixante huit va renaître le monde de ses cendres.
Je suis une "bien couchée" mais je sais voir que ceci est une époque morte et que ceux qui en appellation contrôlée >> en avaient<< se sont depuis trop longtemps, assis dessus et en ont plus. Embarassed je n'ai pas pu être plus claire.

La lucidité nous l'avons et je crois que les anciens le savent et comptent sur nous.
Cette commémoration est un échec, échec de quarante et à venir et j'espère du fond du coeur que les étudiants resteront sages en attendant EUX aussi que d'autres bougent.
Un bonhomme de même pas un mètre soixante dix jettent à néant nos pères qui sont se battus et il a une chance incroyable de ne pas être par exemple au san salvator où le renversement de pouvoir est possible.
Si un étudiant me lit, qu'il n'engage rien, qu'il suive à la rigueur ou qu'il attende lui aussi.


kikou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candide



Messages : 1075
Date d'inscription : 24/04/2008
Age : 75

MessageSujet: Re: Grève   Dim 18 Mai - 9:19

Et qui plus est, jeunes fille, ça n'empêche pas nos hommes de conscience, curetons, charlatans et psychotrucs de bien se remplir la panse en voyant nos politiques armer les bras de gamins, un peu partout dans notre monde, pour y faire la guerre...certains anciens de mai 68 et s'ils bouffent maintenant du pavé, c'est plus le même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grève   Dim 18 Mai - 9:35

Merci d'avoir lu ce texte, les réponses stéréotypées montrent que mon combat est loin d'être terminé et que je n'ai pas fini de perdre des jours de salaire pour la solidarité. Il faut tout de même que j'apporte quelques précisions.
Je tiens à préciser que ce texte n’est en rien une commémoration. Et si il devait en être une, il serait plus celle de 36 que de 68.
Ce texte est une réponse à ceux qui nous expliquent que faire grève ne sert à rien. Ceux qui nous disent qu’il faut accepter l’augmentation incessante du nombre de travailleurs pauvres. Ceux qui nous disent que l’on doit travailler toujours plus et plus longtemps, pour avoir moins. Ceux qui nous disent que les caisses de l’état sont vides et qui font des cadeaux aux plus riches. Ceux qui nous disent que si tu as le malheur d’être malade, tu dois être plus taxé que si tu ne l’est pas. Ceux qui nous disent que les pauvres doivent payer pour les plus pauvres qu’eux et que nos patrons méritent leur augmentation de salaire de 40%. Ceux qui nous disent qu’il vaut mieux perdre quelques dizaines de milliers de profs pour garder nos stars égoïstes.
Ceux qui oublient de nous dire leur véritable mission : Détruire le droit du travail et anéantir le rapport de force entre salariat et patronat, avant que n’arrive la pénurie de main d’œuvre programmée d’ici 5ans à 10 ans. Qui dit tension sur le marché du travail, dit exigences plus élevées du travailleur. Alors on trouve des stratagèmes en prévision de cela : retenir les vieux au travail, une immigration choisie en fonction des secteurs en tension, obligation d’occuper des emplois par la loi…
Mon intention n’est pas de faire un cours d’économie, ou de sociologie, mais juste de rappeler que la grève à une fonction sociale, celle de montrer qui sont les véritables créateurs de richesses.
Revenir en haut Aller en bas
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Grève   Dim 18 Mai - 10:37

C'est plus un cri de révolte mon commentaire car je vois que les riches sont protégés et que bientôt il n'y aura même plus de français moyen.Il n'y aura plus que les pauvres à exterminer.
J'ai une voisine qui doit rendre son appart et qui n'arrive pas à trouver à se loger car on lui demande d'avoir une paye équivalant à trois mois de loyer!
Combien de personnes peuvent prétendre toucher plus de deux mille euros par mois?
Je déplore qu'il n'y ait plus de vrais hommes! justement ceux de trente six car eux ils auraient été jusqu'au bout d'un sarko au lieu d'attendre que des étudiants démarrent aux risquent de perdre tout leur avenir et d'être traités de "racailles".
Il faut demander la permission de faire grève! où est la démocratie?
Enfin j'arrête là car c'est parler dans le vent.
Merci allo d'exprimer ce qu'en fait je ressens comme beaucoup de jeunes qui sont prêts à soutenir et à s'investir.
amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grève   Dim 18 Mai - 18:13

Merci Lilo, pour tes précisions. Loin de moi l'idée de pousser qui que ce soit à manifester son mécontentement. Je ne fais pas de distinction entre jeunes et vieux. Comme tu l'as compris je faisais référence à ce qu'il se passe maintenant et non à 68. Mais je vais puisqu'on m'y pousse répondre aux pourfendeurs de 68.
Ceux qui ont oublié que ce mouvement n’était pas franco-français mais mondial (Etats unis, Chine, Japon, Espagne, Pologne, Allemagne de l’ouest, Italie, Tchécoslovaquie, Yougoslavie, Turquie, Mexique, Brésil…). La jeunesse et le monde ouvrier avec elle réclamaientt plus de liberté et de justice. Le fond de l’air était rouge partout dans le monde. Je rappelle qu’à cette époque, on brûlait les enfants au napalm au Vietnam, que la hiérarchie dans le monde du travail était plus que pesante, que les jeunes n’avaient pas droit à la parole, je ne parle pas de la place des femme …
Pour la France, dire que Mai 68 était une révolte étudiante c’est un peu réducteur et manquer de respect pour les 7 millions de salariés engagés dans la grève générale.
Mais quel sont les apports de 68 ? Je ne reviendrais pas sur les accords de grenelles, ni sur l’augmentation moyenne des salaires de 10% et de 30% pour le SMIG. L’apport le plus important c’est le dialogue et la réflexion. Dialogue entre l’ouvrier métallier et l’étudiant ou le prof de philo, entre la femme au foyer et celle qui allait à l’usine… Ils se retrouvaient avec pour objectif de réfléchir sur le choix de société qu’ils voulaient.
Je ne reviendrais pas sur les critiques condescendantes que je lis dans certains commentaires. Les curetons sont peut être les prêtres ouvriers qui ont voulu vivre comme leurs oilles, dans les usines à la chaîne ? Les charlatans sont peut être ceux qui ont voulu que les richesses soient mieux réparties ? Les psychotrucs sont les tenants d’une sociétés humanistes qui crache sur le tout économique. Je préfère la jeunesse utopiste de 68 à la jeunesse matérialiste et autodestructrice que l’on nous fabrique. L’impuissance sociale pousse l’individu à s’autodétruire, nous faisons le mal de nos jeunes en tuant tout espoir.
Alors je le dis et le redis : le fond l’air est rouge car le frigo est plus fort que la télé.

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
gigi



Messages : 1405
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 70
Localisation : 33140 villenave d'ornon

MessageSujet: Re: Grève   Dim 18 Mai - 21:45

J'adhère entièrement à ton texte que je trouve tout à fait vrai.
On est en train d'arriver à ce qu'il n'y ait plus que 2 classes sociales : les pauvres et les riches et les pauvres seront de plus en plus pauvres et les riches s'enrichiront chaque jour un peu plus.
Quand à la liberté, n'en parlons pas , bientôt on n'aura plus le droit de rien faire. C'est déplorable.
pauvre France Very Happy pour ce partage.
amour
Gigi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ghislainepoesie.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grève   Aujourd'hui à 12:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Grève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grève nationale le 19?
» Grève chez Carlsberg
» Barques sur la grève
» Grève en Belgique
» Débat : FedEx - mouvement de grève à Roissy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Poésie prose et poésie libre.-
Sauter vers: