étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Déconfitures 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Déconfitures 1   Mer 22 Juin - 22:20

Ça ne va pas durer !ça ne peut plus durer !
j’encaissais qu’il me lève la main dessus,je restais
sourde à ses insultes,j’ai tout supporté de lui mais là…non !trop c’est trop.
Danièle fixait droit devant elle,les poings serrés ,les yeux presque clos de rage
Fabienne attendait que le gros de la tempête se calme .Elle se sentait démunie devant les larmes de sa sœur.
-« viens chez moi, quitte le, prends Sébastien et aurélie et viens.Juste le temps de te refaire une santé et si tu veux rester ou si tu veux prendre un appartement ce sera à toi de voir ;moi je »
-Non !il viendrait de suite chez toi,il sait que je n’ai que toi. Et j’ai trop peur de ce qu’il pourrait faire cette fois !
Plus d’une fois la grande sœur avait du cacher des bleus sous du maquillage ou elle était »tombée »pour expliquer ses cotes et son bras cassés.
Au début de leur mariage,tout allait bien,ils étaient heureux et s’aimaient. Ils avaient attendu aurélie et sa venue n’était que la signature de leurs deux âmes.
Qu’ils étaient heureux !
Un soir, pendant le repas, érick lui avait raconté qu’il avait vu un ancien copain et qu’ils avaient bu un coup ensemble au bar des amis.
Toute la soirée, rien n’aurait pu faire ombrage aux souvenirs qu’il racontait comme un gamin frétillant d’une bonne aventure.
A partir de ce soir là,il ne rentrait qu’après un passage au bistrot et ce fut là….la première fois.
Elle avait préparé un colombo de poulet au riz et un fondant au chocolat ;la table était mise depuis bien longtemps et aurélie avait déjà mangé et était même couchée.
Danièle s’était assise en guettant le bruit de la clé dans le verrou. Télé éteinte. Elle savait que sa soirée se passerait à entendre parler de jean pierre.
Erick en entrant,trébucha et grogna ;il sentait l’alcool et elle n’aurait pas du,non elle n’aurait pas du lui en faire le reproche car après s’être jeté sur elle et il l’avait frappée.
Le lendemain soir il était rentré tout confus. Il s’en voulait et s’excusait et pendant un bon mois, à part le fait qu’il rentrait toujours tard,tout semblait être revenu en ordre.
Puis un soir,il était rentré plus joyeux que d’habitude Il n’était pas seul.
Danièle avait du mettre une assiette de plus pour cet invité surprise.
Robby était du genre à ne pas travailler par choix,à ne pas avoir de femme mais ça,elle comprit vite pourquoi.
Les deux hommes ne parlaient qu’entre eux pratiquement ,jouant les sales gosses qui connaissent tout sur tout et semblant rivaliser de conneries,jetant tous les deux un savoir qu’ils n’avaient pas
La soirée avait été longue et Danièle s’était sentie enfin soulagée quand les deux étaient partis « finir » la soirée ensemble.
Il était déjà minuit moins le quart.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Déconfitures 1   Mer 22 Juin - 22:22

Déconfitures(2)

Elle s’était empressée de nettoyer sa cuisine pour dormir plus vite. Il n’était rentré que le lendemain soir et l’avait cognée prétextant son manque d’entrain envers son ami
-« tu crois que tu vas me faire passer pour un idiot auprès de mes amis ? » disait-il comme pour se donner du courage.
Après cela les coups, les insultes et les excuses se succédaient et à chaque fois Danièle avait pardonné.
Pourtant un jour que la petite aurélie était malade,il avait redoublé de violence avec cette maman qui devait préserver sa fillette car elle ne dormait pas et voyait tout et pleurait.
Il était parti aussitôt après lui avoir donné la raclée « qu’elle méritait ».
Elle osa téléphoner à sa sœur pour que celle-ci les conduise à l’hôpital car la petite avait une forte fièvre et vomissait.
Les médecins décidèrent de l’hospitaliser.
-« j’ai peur de rentrer » avoua Danièle à sa cadette qui posait des questions sur la provenance des marques que celle-ci avait sur le visage.
-« la vie est devenue impossible avec lui, je ne le reconnais plus. Depuis quatre ans il alterne les moments de folie et les moments de douceur. Je lui ai même dit que j’allais le quitter mais il menace de me prendre la petite. »
-« tu ne peux pas continuer comme cela, tu dois réagir.Viens chez maman, tu sais bien qu’il y a encore ta chambre,puis tu iras voir un avocat pour divorcer et tu te reconstruiras tout doucement.Il vous faut du calme à toutes les deux »
La pauvre femme à bout de force avait cédé et avait enfin pu se libérer de tout son secret dans les bras de sa mère abasourdie par ce qu’elle apprenait.
Le lendemain vers quatre heures,il était venu tambouriner à la porte menaçant de la faire sauter.De peur et pour calmer les esprits,Danièle était repartie avec lui.
Une fois chez eux il s’était effondré en larmes et avait juré qu’il ne recommencerait,que ce n’était pas de sa faute,qu’il l’aimait et ne voulait pas la perdre ni perdre sa fille.
La vie reprit son cours normal presque belle même !
Aurélie n’était restée que trois jours hospitalisée et dans une semaine,elle aurait cinq ans.
Danièle avait des symptômes qui l’avaient poussée à faire un test de grossesse et il était positif
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Déconfitures 1   Mer 22 Juin - 22:24

Déconfitures(3)
Le couple semblait avoir oublié les mauvais moments et l’arrivée d’un garçon les comblait.
Quand érick tenait son fils Sébastien dans les bras,c’était un homme heureux. Et si il voyait encore son ami,il n’en laissait rien paraître.
Cette année là,la maman de Danièle mourut et personne ne prêta attention à la présence de Robby à l’enterrement.Pourtant,à la sortie du cimetière,Danièle dut rentrer seule chez elle quand sa sœur l’eut laissée devant sa porte.
C’était petit à petit que les violences avaient ressurgi dans leur vie.
Dans un premier temps,le mari « chahutait » avec sa femme en lui faisant mal et quand elle lui faisait remarquer,il rétorquait :
-« tu es devenue en sucre ou quoi ?si on ne peut plus te toucher alors ! »
Ou bien s’adressant aux enfants :
« Votre mère est bien douillette ! »
Quelque temps plus tard ce fut de nouveau des insultes,puis les coups.
Cette fois, érick ne s’excusait plus et Danièle avait des angoisses de devoir subir ses sautes d’humeur.
Il ramenait régulièrement son ami à la maison,ce qui ne faisait qu’empirer les choses.Ils buvaient,parlaient et riaient fort pendant que la maîtresse de maison s’occupait du repas,des enfants,et leur apporter leur bière.
Elle n’en pouvait !son corps lui faisait mal,ses nerfs étaient près à craquer ;elle ne pourrait plus continuer longtemps.
La coupe fut pleine quand « l’ami » s’installa à la maison.
-« Il n’a plus d’appartement,je ne vais quand même pas le laisser dehors !! si tu n’es pas contente c’est pareil ! »
Le lendemain,prétextant des courses qu’elle faisait depuis longtemps toute seule,elle partit chez sa sœur….
-« Tiens bois ton chocolat pendant qu’il est chaud. »
Danièle avant de poser ses lèvres sur la tasse,regarda ses petits chéris et murmura : »non,ça ne peut plus durer ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Déconfitures 1   Mer 22 Juin - 22:25

Déconfiture(4 et fin.)
Toute la journée elle l’avait passé entre l’assistante sociale, le commissariat, le légiste puis de nouveau le commissariat et l’assistante sociale.
Elle serait logée avec ses enfants dans un hôtel jusqu’à lundi et là,on verrait de l’héberger dans un centre maternel.
Tout va si vite ! disait-elle à fabienne au téléphone ; »je suis dans une chambre avec les enfants,quand je vais au travail,Sébastien va à la crèche et aurélie à l’école ;l’hôtel maternel s’occupe de tout et le soir je n’ai pas à me soucier du repas,je n’ai qu’à m’occuper des petits »
Le temps avait guéri ses ecchymoses, elle avait enfin son appartement à elle,la conciliation ne s’était pas trop mal passée et les enfants étaient heureux de voir leur père souvent.
Souvent,il disait à Danièle qu’il avait était idiot,qu’il regrettait et qu’il….
Mais elle était devenue une autre femme. Autonome,gaie, et abordant ses trente-cinq ans avec espoir.
Surtout depuis qu’elle avait rencontré michel.
Mais ça c’est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shangaan



Messages : 947
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 80
Localisation : sur les chemins du monde

MessageSujet: Re: Déconfitures 1   Jeu 23 Juin - 17:13

Une histoire terrible comme il y en a malheureusement beaucoup ! que faire devant l'inconciliable ? devant l'irraisonnable ?
Que de divorces aujourd'hui ! presque un sur deux, l'homme et la femme sont-ils faiot pour s'aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chuppa chups



Messages : 145
Date d'inscription : 16/09/2008
Localisation : suisse

MessageSujet: Re: Déconfitures 1   Mer 27 Juil - 16:21

une histoire qui termine bien oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déconfitures 1   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Déconfitures 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gelées & Confitures
» dessus de pot à confitures
» CONFITURES DE PRUNES NOIRES DU JARDIN
» Musique et chant D'Eric Le Noir sur " bisous confitures "
» Confitures aux tites tomates cerises !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Nouvelles.-
Sauter vers: