étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Supposons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Only God Forgives



Messages : 218
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Supposons.    Dim 14 Déc - 18:43

Mes connaissances superficielles en mécanique quantique m'ont permis d'appréhender quelques trucs sur l'univers et son fonctionnement. Si je me trompe pas, à une certaine échelle, l'univers repose sur des probabilités que l'on ne peut estimer avec certitudes. Seule une probabilité apparait à l'observateur et, selon les dispositions de la mesure, des possibilités différentes se dévoilent. On parle d'indeterminisme determinable. Un truc dans le genre. Enfin, je sais surtout qu'un gigantesque bazar a secoué la communauté scientifique à l'époque de ces découvertes. Einstein lui-même n'y croyait pas. Moi, en fervant défenseur du libre-arbitre, je crois que dans la vie, tout est question de possibilité et de choix.

Absolument tout.

Je m'explique : prenez donc cette fille, proche de la vingtaine, les yeux clairs, soulignés par un teint légèrement mate... Adorable. Sa grâce quasi-divine attire tous les regards. Pas seulement le mien. À son passage, les hommes se retournent et les femmes jactent. Maintenant, prenez ce jeune homme - moi, de fait - assis dans son coin, attendant patiemment (quoi qu'avec un peu d'anxiété...) son pote Arthur, parti fumer sa clope avec sa petite amie, dans ce train qui foulera les rails d'ici cinq minutes. C'est pas important de savoir qui est Arthur, non. L'important c'est que je me retrouve dans le même wagon qu'elle. Elle, que je croise d'habitude à l'université. Elle, que je regarde souvent se faire draguer. Elle, à qui j'ai jamais causé. Parce que j'ai pas l'audace, voilà pourquoi.

Les circonstances me sont donc si favorables qu'il s'avère qu'elle a atterrit ce samedi matin là dans le même TER que moi - celui de 8h57, vers Marseille, porte 8. Formidable coïncidence. Pas improbable. Ça reste formidable quand même. Le hasard... Ça me tue.

Merde !

La voilà, donc, qui s'approche de moi... J'ai la nausée là... Elle est plus belle encore de près... Elle fout quoi vers ici ?!
"Excusez-moi, qu'elle me dit, je peux m'asseoir ici ?"
Ici étant la place juste en face, occupée par mon sac. Là ça devient sérieux. J'ai quelques millièmes de secondes. Le temps que mes neurones se connectent. Trop tard... Je bafouille un truc, comme quoi cette place est déjà prise. Désolé. Elle trouve une autre place pas loin. Il restait quelques places autours.
Il est évident, même pour un type peu sociable - certains disent "timide" - comme moi, qui a du mal à tenir une conversation, que je plaît à cette fille.

Supposons donc que j'aille lui taper la discute. Le siège à côté d'elle est libre, je peux bien aller lui parler, lui rappeler qu'on va à la même fac, qu'on étudie les mêmes matières.  Et caetera. Maintenant qu'Arthur et sa copine sont revenus, je peux donc me le permettre. Supposons qu'au terme de cette conversation où l'on apprendrait à se connaître, on décide de se revoir une fois à Marseille. J'irai boire un verre avec elle, je me perdrai sans doute avant de la retrouver, assise et attendant nerveusement à la terrasse d'un café populaire. Enfin, après l'avoir convaincu de dîner avec moi, je l'embrasserai lors d'une balade au Vieux Port.

De retour à Nice, on finirait par devenir un couple.

Je me perdrai dans ses yeux à peine ouverts, chaque matin, quand je la verrai se réveiller. Son parfum hanterait nos draps et, à chaque baiser, m'enivrerait un peu plus. On se balladerait dans les parcs en courant comme des gosses. On écouterai Frank Ocean en faisant l'amour. On irait au cinéma voir des vieux films que personne n'irait voir. On irait à Paris, s'égarer dans la plus belle ville du monde. On serait pas gêné de goûter les lèvres de l'autre, malgré sa mauvaise haleine. Oh... bien évidemment, y aurait des disputes. Des disputes qui nous permettraient d'avancer ensemble. D'êtres plus unis.

Supposons que je me trompe.

Supposons qu'elle ait déjà un petit ami et que ces "signes" - où je ne sais quoi - ne soient que la manifestation d'un comportement poli et amical. Elle m'aurait tenté de s'asseoir face à moi parce que, dans ce foutu wagon, je suis le seul de son âge.  Et puis, elle m'a sûrement vu à la fac.
Pire encore. Supposons, en plus de tout ça, qu'elle ait un petit ami. C'est avec lui qu'elle irait se balader dans les parcs. C'est lui qui aurait le privilège de s'endormir et se lever à ses côtés. C'est lui qui irait au cinéma avec elle. C'est lui qui lui ferait l'amour.

Suis-je donc déterminé, par tout le capharnaüm chimique qui se trame dans ma matière grise, à supporter les discussion stériles d'Arthur et sa copine et à la regarder sans débiter un mot, de là où je suis ? Voilà que nos regards se croisent... Une fois encore.

En arrivant en gare de Marseille, je l'ai vu se retourner vers moi. Elle marchait vers la sortie. Peut-être pour s'assurer que je l'avais toujours dans le viseur. C'était la dernière fois que je le voyais. Elle ne retourna plus à la faculté.


Dernière édition par Only God Forgives le Mar 16 Déc - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Supposons.    Lun 15 Déc - 16:24

les interactions ne seraient elles que hasard?

amour amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Only God Forgives



Messages : 218
Date d'inscription : 17/05/2013

MessageSujet: Re: Supposons.    Lun 15 Déc - 16:34

Si tous les scénarios sont possibles et estimables, ce n'est pas du hasard. Toutefois, je suis certain qu'on peut choisir parmi les possibilités qui s'offrent à nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Supposons.    Aujourd'hui à 11:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Supposons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Supposons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Nouvelles.-
Sauter vers: