étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aîe la politique et moi :$

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Danièle57



Messages : 82
Date d'inscription : 02/06/2008
Localisation : je suis de l'Est de la France - Metz

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Jeu 12 Juin - 15:29

Vaste sujet ; je pense qu'il faudrait que les femmes aient le choix ; pendant quelques années si elles peuvent rester avec leurs enfants, c'est l'idéal (c'est ce que j'ai fait), mais c'est vrai que maintenant les études sont longues et que faire autant d'années d'études pour avoir un poste intéressant et ensuite ne pas les mettre en pratique, ce n'est pas forcément ce que la femme voulait.
Tout cela dépendant de chaque femme, chaque couple, car il faut pouvoir assumer à deux et sa vie professionnelle et l'éducation de ses enfants.

c'est vrai qu'un salaire maternel serait bien
On pourrait en parler longuement sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gavroche



Messages : 242
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Ven 13 Juin - 3:24

Comme promis sun
J’aime ton audace car tu révèles sous forme craintive en te cachant derrière des smileys tes idées que je suis certain tu préciseras petite fonceuse I love you
La France est pas mon pays de naissance mais il est mon pays d’adoption et je suis donc touché par toutes ces questions.
J’ai remarqué que chez toi les mots étaient essentiels alors j’en saute aucun jusqu’aux virgules.
Les femmes ne devraient plus aller travailler.
Tu dis ne devraient plus, donc moi j’entends ne devraient dans l’obligation. Tu as raison !
Pour moi il y a plusieurs catégories de travailleuses :
- La femme qui est active et perpétue les droits acquis.
- La femme qui travaille pour avoir son indépendance face à son concubain
- La femme, pauvre mère de famille qui doit se séparer de son ou ses enfants en courant pour subvenir aux besoins de plus en plus honéreux et nombreux de sa famille.
C’est à ces dernières je pense à qui tu fais allusion ?
Je trouve aussi que les mères de famille travaillant ou non, devraient soit dans le premier cas avoir un complément financier de l’état et pour le 2xième cas recevoir un salaire, oui un vrai salaire tenant compte de tout. Du nombre d’enfants bien entendu mais aussi du lieu de l’habitat et du niveau de leur scolarité.

Voilà pour l’étape 1. kikou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Mar 17 Juin - 8:25

Alors Lilo ? on attend toujours ton avis :)
Revenir en haut Aller en bas
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Mar 17 Juin - 10:19

ok Melle`X je le poste cet après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilo



Messages : 2152
Date d'inscription : 06/04/2008
Age : 23
Localisation : Dans un temps qui témoigne des temps mais qui n'en parle pas.

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Mar 17 Juin - 11:34

Mon idée est bien que si nous continuons ainsi, il n’y aura même plus de français moyens. Seuls les riches et les pauvres existeront. Devinez qui survrira ???

A la question concernant les femmes je réponds :
- Oui je parle bien et que, des femmes qui ont envie de rester à la maison ou même de celles qui n’ont pas assez de diplômes pour être assez bien rémunérées.
A savoir que rien que pour être personnel d’entretien on vous demande le BAC.
Je n’ai jamais dit que ces femmes au foyer devaient être prisonnières de leur statut.
En dehors d’élever ses enfants ou de travailler, il y a un éventail de choses à faire et quelques sont agréables.
Mais pour celles qui reprennent leur emploi après une naissance se déchirant parce que les congés parentaux ne permettent pas de dépasser une date limite, je dis laissons leur le choix.

J’insiste sur le fait que je parle bien de salaires et non de gratifications ni de nonoss.

Dans un commentaire laissé à Allover je dis bien justement qu’il faut se souvenir de 1936. Ce n’est donc pas pour dire que les femmes doivent perdre ce que des générations ont grappillé pour leur faire gagner le peu de terrain qu’elles ont acquis.
D’ailleurs si ce n’était pas le cas, pourrai-je m’exprimer librement aujourd’hui ?

Je pense également que pour tous les couples il devrait y avoir un barème, comprenant tous les frais et ce qui manquerait serait compensé par l’état.
Idem pour les parents isolés.

J’irai plus loin en disant que la France devrait hors associations humanitaires, se débrouiller pour que chaque famille française ait la possibilité de partir en vacances.

Pour ce qui est des jeunes, quand je dis après BAC, je veux sur dire après études.
Il y a des agences pour l’emploi existantes déjà pour jeunes avec bagages en poches.
Personnellement je connais une jeune femme ayant un BAC s qui a du travailler pour pouvoir se payer le reste et elle est maintenant caissière vendeuse. Depuis cinq ans elle touche le même salaire qui est de neuf cent euros et quelques.

Je suis donc sérieuse quand je dis qu’il faudrait un accompagnement minimal de deux ans. Un an passant trop vite.
D’autant que de la sixième jusqu’à la fin des études, c’est un univers encore d’enfants qu’il faut savoir quitter après.

Pour les majeurs, j’estime que des parents qui se libèrent face au devenir de leur enfant sous prétexte que ce dernier a dix huit ans, devraient vraiment apprendre le code civil.
Tout membre d’une famille se doit de subvenir aux besoins d’un ou de plusieurs membres de la dite famille.
Bien entendu ce recours existe en passant par un bureau administratif. C’est lamentable….

Il y en a trop, beaucoup trop à changer et je regrette seulement une chose.
C’est qu’aucun des grands hommes brandissant le poing, ne puissent ressurgir du passé. Car ceux de maintenant, ont une fleur là où il faudrait certainement autre chose.

Je crois que j’ai fait une erreur en ouvrant ce débat car en fait ce n’est pas un débat sur la France qu’il y a dans mon cœur, mais gravement un débat sur les français
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Mar 17 Juin - 15:01

Lilo, il ne faut pas désespérer des français, ils ont montré à maintes reprises leur humanisme. Il est vrai qu’en ce moment, ils ont une fâcheuse tendance au fatalisme et du coup n’écoutent que les manipulateurs qui dressent des épouvantails pour mieux les manipuler.
Pour ce qui est du débat sur les femmes et leur activité, ce qui me gêne c’est que l’on n’envisage pas la même chose pour les hommes. Je me sens tout à fait capable d’être un homme au foyer et je ne suis pas le seul, j’en suis sur. Mais je n’ai aucune envie que ma vie sociale ne se résume qu'à ma vie familiale et cela comme beaucoup d’hommes et de femmes. Le problème est vraiment la vision de la famille comme une structure patriarcale.
Pour l’accompagnement des jeunes diplômés, il existe des personnes qui peuvent les guider et des associations pour les aider. Mais, il est vrai que dans le public la tendance est à supprimer ce genre de postes et au niveau associatif à diminuer les moyens.
La nouvelle philosophie néo-libérale considère que chacun est responsable de son échec ou sa réussite, là où avant la tradition française considérait que la société doit participer à la réussite de tous.
Je conseillerai à ton amie de ne pas baisser les bras et de travailler sur son projet et de le réaliser s’il le faut en passant par de la formation continue.
Pour conclure, je reviens sur l’idée que les bas niveaux de diplôme s’insèrent mieux que les diplômes élevés, idée reçue et qui est totalement fausse. Statistiquement, les diplômes les plus élevés s’insèrent mieux que les autres, je vous renvoie à la seule étude fiable dans le domaine celle du CEREQ qui se nomme « Génération 2001 ». Bien sur, si l’on compare un domaine sous tension, pour les bas niveau de diplômes, et un domaine où il y a peu d’offre d’emploi par rapport au nombre de diplômés, on obtient les résultats attendus pour manipuler les esprits.
La tentation de diminuer les niveaux de qualification est grande en ce moment, puisque pour offrir des cadeaux aux actionnaires des grandes entreprises, il faut diminuer les charges. Les allemands commencent à se mordre les doigts d’une telle politique puisqu’ils manquent cruellement d’ingénieurs. Ils avaient mis en place un système d’orientation vers la voie professionnelle très tôt dans le cursus des jeunes, et aujourd’hui ils puisent la matière grise dans les pays en voie de développement. Je ne vous parle pas des conséquences pour ces pays qui financent une formation dont profite les pays riches.
Dernière idée reçue, les français travaillent moins que les autres. Encore un mensonge, visant à manipuler les esprits pour détruire le droit des salariés. En effet, les études de l’INSEE sur le temps de travail hebdomadaire, dans les différents pays européens, montrent que nous travaillons plus que tous les autres 36,3 heures par semaine, en 2005. De plus, nous avons la meilleure productivité, elle a augmenté de 20% entre 1997 et 2003.
Mais alors pourquoi tout va si mal en France ? Je crois que les français sont devenus naïfs, croient tout ce qu’on leur dit et se laissent facilement manipuler. Je crois bien que Descartes est mort, et avec lui on a enterré l’esprit critique.

Merci, Lilo, d’avoir ouvert ce débat, j’espère que je ne suis pas trop hors sujet.
Revenir en haut Aller en bas
aureil



Messages : 792
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Mer 18 Juin - 20:00

janouk22120 a écrit:
sujet très interessant lilo Wink

moi, je pense que l'égalité des sexes n'est pas assée présente en france même si elle y est plus qu'avant et plus que d'en d'autres pays !!! :confused:

C'est vrai la france aurai beaucoup de choses à changer !!! Embarassed

Si c'était moi, je ferais une égalité salariale !!! tout le monde au même salaire !!! comme ça tout le monde ont les même moyens et plus de classes sociales !!! :confused: plus de subventions !!! Embarassed

Si c'était moi, je changerais l'éducation et la metterais comme celle de l'allemagne qui marche beaucoup mieu que la notre et qui est une des meilleures !!! :confused:

Si c'était moi, je réformerais les examens : le bac, le master, la licence, le permis de conduire, ... afin qu'ils soient plus justes !!! :confused:

Et enfin, si c'était moi, je ferais tout pour changer une chose !!! même si cette chose n'est pas changeable !!! la mentalité française est d'un nul !!! c'est ça qu'il faudrait changer en premier !!! avant toute chose !!! Embarassed

Voici mon avis
sun
bisous ma lilo
heart

oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shangaan



Messages : 947
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 80
Localisation : sur les chemins du monde

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Ven 20 Juin - 15:55

J'ai connu une époque (pardon de souligner mon âge) où les femmes restaient pour la plupart à la maison s'occupant de la famille, de l'éducation des enfants, des relations avec la communauté qui avait un sens à cette époque, et d'un tas de choses essentielles que l'on a oublié aujourd'hui. Ces femmes, ma mère, mes tantes, ma grand-mère, avait un rôle capital que les femmes de ce 21 e siècle n'ont plus, absorbées qu'elles sont par les tâches qu'il leur faut malgré tout accomplir, n'en déplaise aux tenants de l'égalité des tâches ménagères. Les femmes que j'ai connu n'avaient pas un rôle mineur bien au contraire, on peut même dire qu'elles avaient la gouvernance du foyer, et les hommes approuvaient cet état de fait.
Nous n'étions pas riche, beaucoup moins que la grande majorité des foyers de notre époque de compétition forcenée, mais nous étions heureux, et la famille au sens le plus élargi (oncles, tantes, cousins, cousines, anciens et jeunes) se fréquentait quotidiennement.
Alors me demander si je crois que les femmes, si elles le souhaitent, pourraient demeurer chez elles, avec un salaire évidemment, je ne peux qu'être d'accord. Quant à l'idée même d'abandonner un enfant sous prétexte qu'il a dépassé l'âge de 18 ans, alors là plus d'accord. Les enfants demeurent nôtres tout au long de leur vie, un de mes fils est revenu vivre quelque temps avec nous, il avait 35 ans. Pas besoin de code civil pour ça !
Pour ce qui est de changer la France, on oublie trop souvent que ça ne se décrète pas, nous vivons dans un monde où nous sommes étroitement dépendants les uns des autres. La chose économique décide de tout, et les politiques ne font que l'accompagner. Le temps de travail réduit à 35 heures avec 5 à 6 semaines de congés est une véritable fumisterie, comment peut-on dégager assez de richesse partageable entre tous avec si peu de temps de travail ? je rappelle au risque de passer pour un vieux dynosaure que lorsque j'ai commencé à travailler nous faisions 60 h par semaine et n'avions que 15 jours de congés. Je sais, je sais, c'était trop d'heures de travail et pas assez de congés, il y a eu des améliorations et c'est très bien ainsi, mais 35 h ça me laisse rêveur et pessimiste.
Enfin, ce n'est que mon avis!
shangaan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Ven 20 Juin - 17:48

Et oui, le monde change, les esclaves d’hier sont toujours misérables mais avec la liberté en plus.
On a toujours besoin du code civil pour les personnes qui n’ont pas de cœur, et pour protéger les plus faibles.
C’était mieux avant quand la durée légale du travail était de 48 heures par semaine et cela à partir de 1919.
La productivité a augmenté de 26% de 1988 à 1998. 5 heures travaillées en 1988 équivalent à une production obtenue en 4 heures de temps en 1998. 35 heures équivalent à 40 heures de 1988.
Bon, c’est que des chiffres mais quand on parle d’économie, il est bon de s’y référer.
Je ne reviendrai plus sur le sujet, j’ai l’impression que les idées préconçues sont tenaces. A quoi bon parler de la part rémunération du capital par rapport à la rémunération du travail, puique c'était mieux avant...
Revenir en haut Aller en bas
aureil



Messages : 792
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Dim 22 Juin - 1:06

'égalité des race vous pouvez révé l'égalité du people dans un m^eme pays
vous révez l'égalité entre sex vous ^etes fous
un sexe reste un sexe jms un homme portera un bébé jms il aura ses règles jms il donnera le sen au bébé et les viols sont plus sur les femmes que sur les hommes
l'homme peut jouer a la poupée porté les cheveux longs mettre des anneau mais il restera réduit a ^etre un homme et povre femme!
si on disait l'égalité salariale je comprend mais il faut pas faire du sexisme ni de sectorisatioon
un jeune a 1 job a 15 h il aura une touche pas unn salaire
les jeun qui font des stage avec une semaine d'école et le reste en enterprise
doit se plié aux demande de l'entrepruise et sera rémunéré mais pas payé
pour le m^eme nombe de h 1 vrai homme touchera presse le triple.
les rmiste son obligé de répondre a 1 job il va ^etre mal payé pareille
mettez un homme a sa place il touchera le trilpe
il faudrait déja trouvé une égalité a l'égalité aprés on voirra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Dim 22 Juin - 11:45

il faudrait déja trouvé une égalité a l'égalité aprés on voirra.

Une vérité crue et nue à méditer comme toute la teneur de son commentaire.
Un phare pour nous amener à plus de réflexion encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Ven 27 Juin - 14:28

Bonjour ^^ !!

Une société épanouie serait une société avec aucun probléme !! tout est à refaire =D bien trop long de tout expliquer ^^

Mais post intéréssant je reviendrai plus tard
bonne soirée à tous =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Ven 27 Juin - 14:34

ah j'ai oublié de dire

Si chacun était libre il n'y aurais pas besoin d'égalité ! il y a un minimum à avoir bien sûr mais si on ne peut plus se démarquer des autres quelle horreur !! A quoi bon vivre si c'est pour être comme tout le monde ? à rien du tout il faut se différencier, et puis je crois que s'il n'y avait aucun problémes, nous nous ennuyerons encore plus que maintenant, la vie est déja assez lassante comme ça x)


Pour moi le systéme scolaire est à refaire, le commerce etc aussi Wink

Tout sans exception, l'humain à fait trop d'erreurs, mais nous n'apprenons pas de nos erreurs, on fait du sur place et on se fait du mal_ c'est pour cela qu'on doit tout changer, vite se réveiller, une nouvelle révolution xD ça serai amusant quand même !! ^^ mettre un peu de piment dans cette vie sans grand intêrêt ^^

Je sais que les vrais plaisirs de la vie sont les plus simples mais malheureusement pour ma part, je ne puis m'en contenter et ce n'est pas faute d'avoir essayé !

Bref je discourerai plus tard là j'ai vraiment une migraine atroce =P
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aîe la politique et moi :$   Aujourd'hui à 4:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Aîe la politique et moi :$
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Droits de l'homme, Democratie, Politique et Nouvelles Technologies en RDCongo, Les congolais peuvent aussi inventer des applications ? ( Totala)
» Politique des zombies - l'Amérique selon George.A Romero
» Politique : Marvel versus DC.
» L'engagement politique du Duke
» jeton politique Anglais 1794

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Discussions libres :: Forum expressions libres.-
Sauter vers: