étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 METAPHORE/ LE PETIT PUITS/ 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeannette insurgé



Messages : 653
Date d'inscription : 26/05/2008
Age : 72

MessageSujet: METAPHORE/ LE PETIT PUITS/ 4   Jeu 31 Juil - 8:32

Il médita plusieurs jours puis n’y tenant plus, il apostropha le chien :
- Qu’as-tu donc voulu me dire, que me reproches-tu, lui demanda t’il ?
Le chien le regarda longuement, puis lui dit :
- Mais enfin, es-tu aveugle ? Ne vois-tu pas ce qui se passe autour de toi ?
Le petit puits :
- Franchement je ne comprends pas ce que tu veux dire ! On dirait que tu es en colère après moi, cela me gêne beaucoup !
- Tu me fais sourire’ dit le chien. Regarde ce que sont devenus les autres puits, et ensuite, si tu le peux, dis-moi ce que tu ressens. Je repasserai dans quelques jours.

Cette fois le petit puits était vraiment très mal à l’aise, où voulait-il en venir ?

Tout cela lui paraissait bien confus, mais sachant ce chien très réfléchi, il se dit, il faut vraiment que je comprenne de quoi il en retourne.

Il se mit à observer autour de lui avec insistance, puis se remémora ce que lui avait dit le chien.

Il se concentra un maximum pour faire réfléchir dans son eau l‘image de tous les autres puits, qu’étaient-ils devenus ?

Comment avaient-ils supporté tous ces changements ?

Et là, SURPRISE ! Pratiquement plus de petits puits ! Ecroulés, démolis, ceux qui existaient encore étaient dans un état de délabrement et de tristesse navrante !
Comment cela était-il possible, le petit puits en restait coi !

Il était triste, tous ses amis, les oiseaux, les fleurs, les papillons, et les autres animaux ne savaient que lui dire et étaient inquiets de le voir aussi tourmenté.

Enfin le chien réapparut- Alors, lui dit-il tu as vu tes collègues ?
Le petit puits baissa la tête et répondit oui.
- As-tu compris ce que cela veut dire ?
- Pas vraiment, avoua celui-ci !
- Mais enfin tu n’as pas compris le pourquoi de la différence entre toi et les autres ?
- Ben…………… ?
- Que penses-tu avoir perdu ? Qui t’a fait souffrir ?
- L’amitié, la confiance, la chaleur de tous ceux qui m’entouraient en venant chercher mon eau, tout quoi !
- Eh bien, je te trouve bien ingrat !
- Comment cela ?
- Regarde bien ton image, vois-tu toutes ces fleurs, ta margelle pimpante. Cette chaleur qui se dégage. Tes pierres en excellent état. Que te faut-il de plus pour comprendre ?

- Je ne suis pas idiot je vois bien la différence, mais en quoi cela fait-il de moi un ingrat ?
- Ecoute, tu me déçois beaucoup, je sais que tu n’es pas idiot, mais ton aveuglement est pitoyable. Je repars pour plusieurs jours, et en revenant j’espère que tu auras enfin compris.

Le petit puits était abasourdi. Le regard que le chien lui avait lancé en disait long. Il sentait une réelle désapprobation, du coup il se sentait de plus en plus mal.

Parmi les animaux, un chat très spécial, très calme. Pas hautain non, il émanait de lui une force tranquille. Il ne craignait personne. Personne ne pouvait l’empêcher de parler et de dire ce qu’il avait envie de dire.
Physiquement ce chat était curieux, pour certains il était beau, pour d’autres il était laid.
Ses pattes courtes, ses oreilles petites sur une tête plate, avec les poils qui partent en rayons comme un soleil. Ses yeux d’or, qui vous fixent et pénètrent en vous hypnotisant pour connaître vos pensées.

Le chat regardait le petit puits avec amusement, ce qui l’agaçait au plus haut point.
Finalement il interpella le chat.
- Tu te moques de moi ou je me fais des idées ?
Je ne me moque pas répondit il, je constate c’est tout !
- Et tu constates quoi ?
- Que le chien a raison !
Pour le coup le petit puits se dit : mais ma parole ils vont faire bouillir mon eau !
- Tu pourrais préciser ?
Le chat prit son air agaçant pour lui répondre :
- Avoir été si proche des humains t’a rendu aussi bête qu’eux ! Tu as vu par toi même, très peu de puits sont comme toi, les autres n’existent plus, alors le chien t’a posé la bonne question
- Pourquoi ?
- Sais-tu ce qui différencie les « humains » des animaux ?
- ??????????????????????
- C’est bien ce que je pensais. Tu n’as pas compris, vois-tu les humains ont une arme terrible et autodestructive ! LA PAROLE !

a suivre

jeannette insurgé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole chaput



Messages : 1945
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 70
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: METAPHORE/ LE PETIT PUITS/ 4   Mer 6 Aoû - 13:17

Quand je te kis je suis scotchée par ton imagination d'écrire comme ça, je suis ravie de ma lecture, l'être humain parles souvent trop sans s'arrêter à comprendre l'autre, ce qu'il a à dire, il est fermé.J'adore ta manière d'écrire.Amitié. Nicole tendresse...xxx sun sun sun kikoo kiss kiss heart heart heart heart heart heart heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
METAPHORE/ LE PETIT PUITS/ 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le petit puits (7) ... et FIN!!!
» METAPHORE/ LE PETIT PUITS/ 4
» METAPHORE/ LE PETIT PUITS/ 1
» puits feuilletés à la confiture
» Un petit dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Nouvelles.-
Sauter vers: