étoiledefée

Claire et douce comme la poésie.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'aveu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: L'aveu...   Dim 13 Avr - 1:14

L’aveu… Pavot rouge

Je vis toujours
les poings fermés,
prête à me battre, prête à frapper,
écorchée vive, rendue craintive,
souffrant de la misère du temps,
à jamais sur la mauvaise rive.
A m'écharder ainsi la peau,
mes ongles labourant mes os.
Je ne peux plus ouvrir les bras
qui pourtant ne rêvent que de toi
et dans l'espace parlent sans fin
d'une histoire à multiples desseins.


Je vis toujours,
les dents serrées,
prête à mordre, à invectiver,
blessée à vie d'agressions,
je suis silence ou dérision.
A tenir ma bouche crispée
parfois j'en oublie de parler.
Gibier d'asile, fleur de cachot,
dans la gorge je garde des mots,
des cris déments trempés de pleurs
quand au bord des lèvres se tient mon cœur.

Mais toi, tu ne veux plus attendre,
et toi, tu veux que je sois tendre,
et toi, tu veux que je sois douce,
que je ferme les yeux sur tout
pour m'endormir à tes côtés,
Sans cris, ni secousse


Toi, tu me veux les mains ouvertes
sans retenue, sans autre alerte,
une fois pansées mes chairs vives,
que deux cœurs à la dérive.


Je ne peux pas tourner le dos
aux feux de joie sur des sanglots.
Je ne peux pas d'un seul trait, vite,
effacer la peur qui m'irrite.


Je ne peux pas, tu me comprends,
me muer en indifférente;
j'ai des souvenirs sur les bras,
même quand tu me serres contre toi.


Mais je comprends que tu réclames
dans mes passions la part des femmes.
Aussi ce soir, simplement,
ce soir en desserrant les dents,
je vais te dire que je t'aime,
je t'aime mal tant je t'aime

Je t'aime à crever de douleur
aux feux des surgénérateurs.
Je t'aime comme une mouette
qui vise le port dans la tempête.
Je t'aime comme un violon
quand Mozart lui donne le ton.
Je t'aime en héroïne
à la une des magazines.
Je t'aime mère pour ces enfants
qui vont créer d'autres printemps.
Je t'aime avec les fers aux pieds
pour avoir toujours refusé.
Je t'aime pluie dans mon sommeil
quand le matin tu es soleil.
Je t'aime comme la balle du fusil
qui tue le tyran et qui rit.
Je t'aime comme une chanson
qui crie plus fort que les canons.
Je t'aime herscheuse dans la mine,
noire de charbon, blanche de famine.


Je t'aime tant qu'il en est encore temps....
S'il ne reste que deux minutes,
je vais t'aimer sans but
mais s'il me reste dix secondes,
je vais t'aimer
jusqu'à la fin du monde.....



L’aveu… Suite freevole.

Et si d’un coup je ferme les bras,
Je t’en prie toi mon amour,
Porte moi aux premiers pas,
Sans décor, sans tambour.
Comme une éponge qui saura effacer
Par sa ténacité et son ardeur
Ceux qui de leurs fers ont gravés
Sur ma chair un masque de peur.

Je sais que tu fermeras ce livre d’images
Qui m’obsède jusqu'à la mort des nuits
Tu sauras me laver de l’outrage
Mon amour, mon envie, ma vie.
Oui je dis bien ma vie car sans toi,
Sans toi je n’ai plus de matin,
Je n’ai plus ni de roi ni de foi,
Sans toi non! Je ne vaux rien.
Car c’est dans tes yeux que j’ai appris à lire,
Dans ton esprit que j’ai su décompter
Dans tes bras que j’ai l’espoir de vivre
Et sous tes baisers que je veux m’enflammer.

Tu sais que toi et moi n’aurons pas d’enfant
Et que je n’ai pour dot que ma souillure ;
Tu as l’air de m’aimer suffisamment,
Mais qu’en sera-t-il dans le futur ?
Alors vas-y ne me laisse plus le temps
De savoir si oui ou non je pourrai tenir,
Prends moi de suite, maintenant
Jusqu’au fin fond de mes soupirs.
Oui ! Ta bouche chaude sait me trouver,
Tes mains douces frissonnent mes pores,
STOP ! ARRËTE ! JE TE HAIS !
RETIRE TES SALES PATTES DE MON COOOOOOOOOOOOORPS!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spew`Me



Messages : 102
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 13 Avr - 10:46

Le sentiment d'amour et le passage à l'acte comme tu le décris si bien freevole est une étape qui doit être douloureuse et chaque mot que tu cries me pénètre et fais mal.Mais bravo d'avoir réussi à les dire de façon si réelle.
Quant à toi pavot rouge je te trouve très humain pour un homme et avec des mots simples et clairs tu parviens à montrer que l'amour sait être patient,donc bravo à vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
océane



Messages : 176
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 13 Avr - 12:17

Un chef d'œuvre bien manipulé pavot rouge tel un chef d'orchestre qui par sa baguette magique parvient à sortir les mélodies les plus profondes.
Un accord parfait entre vos plumes comme dans la vraie vie.
Vous féliciter ou vous dire merci?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
océane



Messages : 176
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 13 Avr - 12:18

Tout compte fait, les deux. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureil



Messages : 792
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 13 Avr - 20:27

en duo ou en solo toujours aussi beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BLEDA



Messages : 427
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 13 Avr - 21:23

Ce duo est patiquement parfait si on s'en réfère au coté vrai et sans masque(de carnaval) Wink j'irai jusqu'à dire qu'il est criant de vérité je suis juste un peu géné d'un mot dit dans un com manipulé car justement on sent bien là un vrai échange sans manipulation.
Combien nous réserves tu de duo pavot rouge? Laughing remarque que je m'en plains pas bien au contraire!
Bravo à tous les deux pour celui ci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole chaput



Messages : 1945
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 70
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 13 Avr - 22:12

Comme Aureil dit, en solo où en duo c'est toujours aussi beau. soleil soleil soleil Very Happy Okana...

















Citation: Very Happy
Vivre le présent à fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Lun 14 Avr - 0:08

Le texte d'entrée, je l'ai écrit pour une amie, ce sont donc deux femmes qui s'expriment à travers leur chairs, leurs souffrances et leur mental dans l'envie de... et l'infaisabilité.
Amour/amitié/soutien peut-être une recette à explorer avec toutes les nuances à y apporter pour arriver à une véritable complicité.
Mon cher Breda, tant que ma plume peut servir, elle sera là à la disposition de tout un chacun. Mon premier recueil de poésie a pour titre : "Le prêteur de mots"
Le terme manipuler ne doit pas être pris dans son sens le plus restreint. Là, il endosse plus un jeu avec les mots, ce qui est bien le but de la poésie. Bonne soirée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candide



Messages : 1075
Date d'inscription : 24/04/2008
Age : 75

MessageSujet: Re: L'aveu...   Jeu 23 Oct - 6:35

je viens de découvrir votre duo, il mérite vraiment d'être remonté, bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pavot rouge



Messages : 2569
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: L'aveu...   Dim 26 Oct - 6:38

Merci à vous tous et surtout à notre amie freevole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aveu...   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aveu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVEU SOLENNEL
» Supernatural - L'aveu - Sam & Dean - PG 13
» Tendre aveu
» aveu difficile
» Victor HUGO (1802-1885) L'aveu du chatelain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
étoiledefée :: Ensemble :: Poésies à plusieurs.-
Sauter vers: